Electro-Hip-Hop / France. Village du festival, La Défense - Scène / 18h 

C'est au milieu des années 90 que Thomas Parent devient DJ Pone, un blaze inspiré par un graffiti mal déchiffré. Tout autant sensible à la verve des Beastie Boys qu'à la langueur de Radiohead, il puise aussi son inspiration chez Gainsbourg et le saxophoniste Grover Washington. Sa rencontre avec Cut Killer, importateur français du concept de mixtapes, va lui permettre de collaborer avec les plus grands. En 2004 il monte Birdy Nam Nam avec trois de ses compères. En 2014, il sort un EP « Erratic Impulses », accompagne les "Casseurs Flowters" en tournée et sort un album. DJ Pone touche à tout et est connu pour ses lives magistraux.